Contact

Envoyez-nous un message et nous vous contacterons dans les plus brefs délais en vous fournissant toutes les informations pour organiser vos fantastiques vacances.

Pour info: portable +39 335.6488686 – +39 339.7741676

*J'ai lu et accepte “ les clauses de confidentialité

Info

Ci-dessous, vous trouverez les informations principales sur Lampedusa et comment rendre.

En bateau

Vous pouvez nous rejoindre avec la compagnie Siremar:

départ quotidien de Porto Empedocle (Agrigente, Sicile) pour une durée d’environ 8 heures.

Le bateau part  tous les jours à 23h30 et arrive à 08h30.

En été, les hydroptères d’Ustica Lines effectuent des trajets quotidiens qui peuvent être réservés toute l’année.

La durée du voyage en hydroptère est de 4 heures.

Les deux solutions peuvent être réservées à l’agence maritime Siremar

http://www.agemarstrazzera.it/

En avion

Vols, depuis les principaux aéroports italiens, pouvant être réservés par notre intermédiaire, pour tous ceux qui séjournent dans nos « maisons de vacances » à des tarifs préférentiels sur les vols charters directs opérés par:

Blue Panorama Airlines-Neos – Volotea (tous les samedis et dimanches de BOLOGNA-BERGAMO-VERONA-Milano/MALPENSA)

demandez-moi une offre pour connaître nos tarifs promotionnels.

Bus

Le périmètre de l’île est presque entièrement couvert par les transports en commun. Il est donc facile de rejoindre les plages, les criques et les lieux d’intérêt en bus. Un billet pour un trajet coûte 1€.

À Lampedusa, il y a deux circuits de bus: Circolare Rossa (Cala Creta) et Circolare Azzurra (Isola dei Conigli), tous deux partent chaque heures de la Piazza Comm. Brignone.

Lampedusa a été choisi comme site du Centre de recherche sur les dauphins car, compte tenu de sa position géographique, l’ile constitue un point d’observation et d’étude privilégié pour divers cétacés vivant en Méditerranée.

En fait, dans les étendues de mer qui entourent l’île, il est assez facile d’observer différentes espèces de dauphins et, à certaines périodes de l’année, de grands mammifères marins tels que la baleine commune, le petit cachalot.

Au centre de recherche « Delfini » de Lampedusa, il existe un service (S.O.S Delfini) qui permet de signaler les spécimens en difficulté ou échoués mais également de signaler des observations exceptionnelles.

En plus de mener des activités de recherche et d’étude, le Centre propose de mettre en œuvre un programme d’activités visant à informer et à sensibiliser la communauté des pêcheurs, la population locale et les touristes.

L’objectif final est d’élaborer un plan spécifique pour la conservation de ces animaux de plus en plus menacés par la pollution, le trafic maritime et les activités de pêche. Les touristes, avec l’aide du personnel du centre, peuvent contribuer à la protection des dauphins et à la découverte de leur monde en participant à une série de réunions thématiques avec projections de films et de diapositives. Des excursions journalières sont possibles en bateau pour rencontrer et filmer les dauphins autour de l’île.

Si vous voulez découvrir ce monde fantastique … … n’hésitez pas, venez nous rendre visite !!!

Beaucoup de visiteurs me posent souvent des questions sur le « problème des migrants ».

Le problème est là, il existe.

Cependant, je peux vous dire en toute sérénité que ces derniers ne perturbent en rien la vie « touristique » de l’île.

La vie quotidienne de ce minuscule bout de pays, qui représente la pointe la plus méridionale de l’ Europe, n’ est absolument pas conditionnée par les débarquements parfois massifs, mais surveillés en permanence par les forces de l’ ordre qui opèrent avec beaucoup de discrétion et de professionnalisme.

L’ immigration est un problème grave, qui nous concerne tous, aux niveaux national et certainement pas limité à Lampedusa.

Malheureusement, les médias toujours en quêtes de nouvelles alarmantes, dépeignent un tableau qui n’est pas réaliste.

En venant à Lampedusa vous constaterez que … il n’y a rien à voir. Le seul endroit où vous pourrez croiser des personnes migrantes, si vous désirez faire du voyeurisme, est le centre d’ accueil et d’enregistrement et en regardant la télévision. Il y a bien plus de problèmes migratoires dans n’importe quelle gare de n’importe quelle grande ville !

La controverse mise à part, vous pouvez décider de ne pas venir à Lampedusa si vous recherchez des jardins verdoyants, la Jet Set, les magasins de luxe des grandes avenues, ou des kilomètres de plages, mais pas pour un «problème de clandestins».

Vous pouvez plutôt décider de vivre une expérience dans cette île dont l’humble force provient de la mer, des senteurs de la Méditerranée et de la chaleureuse hospitalité de ses habitants.

C’est vous qui choisissez !